Association entre risque de diabète et sieste

La sieste permet de lutter contre la fatigue, de serelaxer, de redonner de la vigueur, d’améliorer les capacités cognitives... En revanche, il semblerait qu'au-delà d'une certaine durée la sieste puisse ne plus être bénéfique.

En effet, les personnes qui font des siestes de plus de 60 minutes par jour, présentent un risque significativement plus élevé de diabète de type 2 par rapport à ceux qui ne font pas de sieste, ont constaté des chercheurs japonais. Ce risque est évalué à 45% selon l'étude.

Cette étude a été mise en doute par certains chercheurs qui avancent que si le lien entre diabète et sieste existe bel et bien, il pourrait être inversé : la pratique de la sieste intensive pendant le jour pourrait être le signal d'un diabète non diagnostiqué.

"Cette étude ne prouve pas à coup sûr que la sieste pendant la journée provoque le diabète, mais seulement qu'il y a une association entre les deux qui doit être étudiée dans des recherches ultérieures" a précisé l’Association Européenne pour l'étude du diabète (EASD).